Reptil'Ouest

Salut

Bienvenue sur R'O !
N'hésitez pas à vous inscrire pour échanger avec des dizaines de passionnés sur le forum le plus convivial de France !!!


La génétique des P. Guttatus

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La génétique des P. Guttatus

Message par Smaug le Mer 11 Nov 2015 - 9:22

Ben pour avoir du lavender à partir de spécimens classiques, il faut qu'ils soient porteurs tout les deux du gène lavender et alors, une partie de leur descendance exprimera ce gène.

Smaug
Maître du Donjon
Maître du Donjon

Date d'inscription : 14/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génétique des P. Guttatus

Message par Bast35 le Mer 11 Nov 2015 - 9:51

Cela veut donc dire que le gêne lavender est présent à l'état sauvage?
Je suis désoler de mes questions, mais je vous avous que ce sujet attire mon attention, et étant quelqu'un qui aime s'instruire et comprendre, je suis alors tout en alerte là dessus.
avatar
Bast35
Prince de la Canopée
Prince de la Canopée

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 28
Localisation : Sud de Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génétique des P. Guttatus

Message par Smaug le Mer 11 Nov 2015 - 10:01

Ça veut dire que dans la nature, au fil des génération, il peut arriver qu'un gêne mute spontanément. Cette mutation n'est que rarement visible car le gène ainsi créé est généralement récessif, et c'est le gène qui n'a pas subit de mutation qui s'exprime. Si ce serpent dont le gène a muté rencontre par hasard un second spécimen, ou un descendant aillant eut le même bug au niveau du même gène, et qu'il décident de faire des bébés, alors le gène muté s'exprimera chez 25% de leur descendance : les 25% qui auront reçue le gène foireux de leur deux parents. Ainsi, bien qu'on rencontre occasionnellement certaines mutation dans la nature, voir même certaines "colonies" dans des zones localisées, les probabilité que deux serpents aillant eut la même mutation sur le même gène se rencontre et se reproduisent est assez proche de zéro. En captivité par contre, c'est différent puisque nous effectuons un travail de sélections, des hybridations parfois, de la consanguinité aussi, augmentant ainsi nos chances de révéler un gène présent chez des spécimens qui ne l'expriment pas. Puis au file des génération, on reproduit ce gène, on le fixe, et c'est ainsi qu'il devient une "phase" et plus un simple accident de la nature.

==============================

Ph´nglui mglw´nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fthagn...
avatar
Smaug
Maître du Donjon
Maître du Donjon

Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 27
Localisation : Tinqueux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génétique des P. Guttatus

Message par Bast35 le Mer 11 Nov 2015 - 10:13

Merci beaucoup d'avoir éclairci ce point que j'avais un peu de mal à comprendre.
Car j'ai trouver des tableaux sur le net que Jai mis dans mon "dossier gutt" mdr.
Mais ce point me poser quelques colle. Désoler mais étant un peut perfectionniste j'essaye d'en connaître le maximum. Même si pour l'instant je ferais une maintenance sans repro
avatar
Bast35
Prince de la Canopée
Prince de la Canopée

Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 28
Localisation : Sud de Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génétique des P. Guttatus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum